Premières Assises des langues régionales de Rhône-Alpes

vignette
Premières Assises des langues régionales de Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes compte deux langues régionales, l'arpitan (ou francoprovencal) présent au nord et l’occitan au sud. Le Conseil Régional Rhône-Alpes a voté en 2009, une délibération en faveur de ses langues régionales et a poursuivi une politique dynamique de valorisation de ces langues.

La dernière initiative prise dans ce sens est la tenue des Premières Assises des langues régionales de Rhône-Alpes, le 21 juin 2012 dans l’hémicycle du Conseil Régional à Lyon. Les Assises ont été ouvertes officiellement par Jean Jack Queyranne, Président qui a prononcé un vibrant plaidoyer en faveur des langues régionales et de la diversité linguistique en Rhône-Alpes. A ses côtés, il y avait Jean-François Carenco, Préfet de Région, Michel Grégoire, Vice-Président du Conseil Régional, Belkacem Lounes, Conseiller Régional et Président du Comité des langues régionales, Abraham Bengio, Directeur général adjoint chargé de la culture au Conseil Régional, Xavier North, Délégué Général à la langue française et aux langues de France et représentant du ministre de la Culture, David Grosclaude, Président de la Commission langues régionales de l’Association des Régions de France.

Etaient également présents les représentants des Régions de Bretagne, de Corse, d’Aquitaine, de Midi-Pyrénnées, de Languedoc-Roussillon, de Provence-Alpes-Côte d’Azur, d’Auvergne et de Martinique, le Rectorat de Grenoble, le Conseil Général de Haute Savoie, etc.

Les Régions autonomes du Piémont et Val d’Aoste (Italie) et du Valais (Suisse) étaient également représentées et leurs délégués ont été très actifs durant les travaux de ces Assises.

En Rhône-Alpes, les 150 participants représentaient des collectivités locales, des universités et des associations de défense et de promotion des langues régionales des 8 départements de la région.

Tous les participants ont travaillé dans 3 ateliers : Transmission de la langue, collecte/conservation et socialisation/valorisation. Les rapports des ateliers ont ensuite été présentés en plénière, débattus et adoptés par l’assemblée.

Notons aussi que les Assises ont été ouvertes et clôturées par des chants en francoprovençal et en occitan, ce qui a été fortement applaudi par l’assistance.

Cette première grande rencontre institutionnelle qui a réuni des défenseurs et promoteurs des langues régionales de Rhône-Alpes a été très appréciée par tous les participants qui ont vu là, l’expression de l’intérêt et du soutien apporté par la Région aux langues de ses territoires. Nul doute que la légitimité des langues régionales et de leurs acteurs locaux va s’en trouver renforcée.

En conclusion, Belkacem Lounès, organisateur de ces Assises, a indiqué que la Région Rhône-Alpes a une forte ambition en faveur de ses langues régionales et que celle-ci devra se traduire par la poursuite d’objectifs concrets notamment dans les domaines de l’enseignement, en lien avec les Rectorats, de la socialisation et la valorisation en lien avec le monde associatif, les universités, les médiathèques etc. A ce titre, M. Lounès a rappelé que les collectivités locales (Départements, communes) ont également un important rôle à jouer, aux côtés de la Région, pour traduire dans des projets concrets, notre volonté commune de redonner à l'arpitan (francoprovençal) et à l’occitan leur place légitime dans la société.

Actualités

Ajouter un commentaire

By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.